chantier en autoconstruction réhabilitation d'une grange en bauge

Réhabilitation d’une grange en bauge

état initial de la grange Août 2015:

grange en bauge à réhabiliter

Le bâtiment existant est composé de murs porteurs en bauge et d’une couverture en composées d’ardoises carrées.

La particularité de cet édifice est qu’il possède des ouvertures en simple carrée bois au rez de chaussée. C’est ce même principe d’ouverture positionnant les poteaux bois au cœur du mur en terre pour le support des menuiseries. Ce principe est repris pour la grande ouverture créée au Sud.

simple carré bois au rez de chaussée

Certains travaux seront ouvert au public pour échanger et apprendre à réaliser une cloisons en torchis, des adobes pour les reprises des trous et fissures des murs en bauge, des enduits de ragréage en terre… nous vous tiendrons informés.

état projeté :

projet de réhabilitation d'une grange en bauge

 

Le projet prévoit la restauration de la façade Est sans modification afin de conserver son aspect et son charme à la future maison.

C’est au niveau du pignon Sud que se situera une grande ouverture permettant de capter les rayons du soleil et à l’Ouest de nouvelles ouvertures tournées vers le magnifique paysage environnant.

réhabilitation d'une grange en bauge

Les travaux sont en cours sous la direction du maitre d’ouvrage en autoconstruction :

enduit terre
dégrossis en terre et le conduit de cheminée
chantier bauge en cours Nov 2016
chantier en cours – percements en douche carré de chêne
charpente bois ancienne
charpente bois ancienne
ouverture dans le pignon en bauge
grande ouverture du pignon Sud
détail granit
détail de pose des carrées en chêne sur le dé en granit au rez de chaussée
détail carré chêne
détail de l’ouverture en chêne sur le mur en bauge

Enregistrer

Enregistrer

Les articles en relation

2 réflexions au sujet de « Réhabilitation d’une grange en bauge »

  1. Bonjour,
    En me promenant sur votre site je m’aperçoit que vous menez des chantiers de rénovation participatifs. Je suis particulièrement intéressé par ce chantier de réhabilitation d’une grange en bauge. J’ai participé à la construction d’une maison en cob au Brésil entre aout et novembre 2015 et aimerais en savoir plus sur cette technique et voir comment elle est pratiquée ici en France.
    D’autre part, je reviens d’un voyage d’un an durant lequel j’ai accumulé pas mal d’information avec l’aide de 2 amis voyageant également de leur côté (http://www.quimperpekinavelo.com/#!analyses-du-bati-vernaculaire/ckbh). Nous préparons des conférences et souhaitons approfondir notre travail et voir ce qu’il peut apporter au milieu du bâtiment en France. Nous sommes demandeur de dialogue sur le sujet.
    Merci d’avance de votre réponse.
    Bien cordialement
    Evan Kervinio

    1. Bonjour Evan,
      Félicitations pour votre beau projet! Je suis allée voire votre site et votre périple à vélo est impressionnant.
      Si vous souhaitez developper vos connaissances à propos des constrcutions en bauge, je vous invite à participer au chantier participatif 2016 :http://www.atelier-alp.bzh/projets/pole-interentreprise/ Les infos sont sur le flyer d’invitation.
      Nous organiserons aussi une journée portes ouvertes le samedi 16 Avril, l’info sera bientôt mise en ligne.
      Pour plus d’échange sur le sujet, n’hésitez pas à me joindre par téléphone. Vous trouverez mes coordonnées sur le page contact.
      Je suis sur que votre retour d’expérience à propos de l’architecture vernaculaire sera profitable en France. J’espère que vous ferez un livre comme « Learning from Verancular », une de mes lectures favorites sur le sujet.
      Cordialement
      Amélie Le Paih

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *