bureaux crédit photo Atelier alp

Bâtiments tertiaire en terre

Un pôle inter entreprise terre crue construit à St Germain sur Ille en 2016 et 2017

Projet :

Chantier :

 

DSC07351découper puor mettre dans les banchesdécouper en caillebotisplacer la bauge

Bâtiment en cours :

construction neuve bauge

détail mur en bauge neuf

« 3 entreprises complémentaires dans le domaine commun de la construction en terre crue »Photo Ghislain

Le pôle de construction organise un partenariat entre 3 entreprises complémentaires dans le domaine commun de la construction en terre crue.

L’entreprise de maçonnerie terre crue de Ghislain Maetz, l’activité de formation à la construction en terre de Yoann Maetz et l’agence d’architecture atelier alp d’Amélie Le Paih seront implantées sur à St Germain sur Ille en 2016.

Le projet présenté ici porte sur la construction d’un espace commun permettant de développer la synergie déjà engagée.

L’objectif est de proposer des solutions globales pour les travaux sur le patrimoine local en bauge et torchis et pour utiliser le matériau terre en éco-construction.

Les trois entreprises concernées sont déjà en activités, le projet permettra d’accompagner leur  développement économique et de répondre à la demande croissante de réhabilitation durable des bâtiments en terre d’Ille et Vilaine.

« développer la synergie »

Cette démarche permet de valoriser le matériau terre issu de travaux de terrassement actuellement traité comme un déchet pour l’utiliser comme   matière première pour la réhabilitation du patrimoine et la construction neuve.

Le projet a été dessiné par l’atelier alp, il s’insère harmonieusement dans le paysage avec une grande cour protégée des vents dominants et des façades s’ouvrant au Sud et à l’Ouest pour capter un maximum de lumière. Le projet a facilement répondu aux exigences des architectes de bâtiment de France pour le respect du monument historique voisin.

perspective Sud du projet St Germain sur Ille

Une grande efficacité thermique sera assurée dans les bâtiments grâce à la mise en œuvre de murs en terre utilisant l’inertie thermique pour capter la chaleur des rayons du soleil par un système de mur trombe, l’installation d’un poêle à bois à accumulation dans le mur central en terre et une isolation complémentaire en paille.

La terre crue extraite lors des travaux de fondation sera utilisée pour la construction. Les murs porteurs seront construits des matériaux locaux en réinterprétant le savoir-faire des anciens maçons de la région selon la technique de la bauge : mélange de terre crue et de foin empilé sous forme de caillebottis.

« les murs porteurs seront construits avec des matériaux locaux »

Ce système constructif réduit considérablement les déchets et les couts de transport et d’achat des matériaux.

Merci à Line Weislo pour les belles illustrations du projet.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *