Archives du mot-clé bois

enduit terre dans le salon

Enduit en terre intérieur

Ce projet de l’atelier alp sur une maison en bauge a porté sur le réaménagement du salon de la salle de bain et la création d’une chambre.

@interval photo

enduit terre salon Le sol du salon a été décaissé et isolé en liège pour permettre la pose d’un carrelage neuf aspect parquet bois pour un meilleur confort thermique.

passage mur en terre double carrée de chêneLa double carrée de chêne de l’ancien passage découverte lors de la dépose des doublages existants a été réparé et mise en valeur par un badigeon à la chaux coloré.

enduit en terre blancporte coulissante boisenduit en terre dans une chambreDans la chambre, le soubassement en pierre du mur ancien est rejointoyé et surplombé par un enduit en terre avec poudre de marbre pour donner un aspect blanc pailleté.

réhabilitation à Pacé

Longère en bauge : lumière et couleurs

Réhabilitation terminée d’une maison en bauge à l’Ouest de Rennes :

  • isolation renforcée (liège, chanvre, laine de bois)
  • double flux sans gaine bloc par bloc
  • Menuiserie en bois de chêne double et triple vitrage
  • Chauffage mixte bois buche / granulé
  • Eau chaude solaire
  • maçonnerie terre et enduit terre de chez Terre crue
  • peinture écologiques Algopro 

©INTERVALphoto

Voici les photos après travaux :

salon poutres en boisescalierdouble carrée de chênecuisine avec briques ancienneschambre en duit en terresalle de bain

salle de bainchambre enduit en terrechambre avec enduit terreréhabilitation à Pacémaison en bauge enduit terre et chaux

ossature bois

Extension en ossature bois

Ouverture de la maison en pierre vers le jardin pour créer un espace cuisine et séjour lumineux et convivial.

Intervention sur une maison ancienne en pierre situé à proximité d’un monument historique à St Malo.

entrée
accès extérieur
séjour
séjour lumineux

séjour

cuisine
Cuisine lumineuse

ossature bois

accès
accès au jardin
modélisation 3D
modélisation du projet avant la construction
esquisse
Esquisse intérieur du projet
avant travaux
façade de la maison avant travaux

Enregistrer

estension bois

Extension en ossature bois d’une maison à St Malo

intérieur
intérieur après travaux

Projet d’aménagement d’une maison des années 1970 avec la création d’un espace de vie ouvert sur le jardin au Sud Ouest.

après travaux
façade extérieur après travaux
après travaux
extérieur après travaux

 

Coupe
Coupe du projet
façade rue
façade rue du projet
projet
façade jardin du projet

 

avant travaux
maison avant travaux
avantr travaux
maison avant travaux

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

conduit de cheminée en terre crue

Les astuces de la maison en bauge bretonne

Ces éléments techniques issue de l’habitat vernaculaire breton sont source d’inspiration pour la construction bioclimatique contemporaine locale.

– La maçonnerie en terre crue


La maçonnerie en bauge est structurelle : elle supporte les charges des planchers et de la toiture. La mise en œuvre est simple, la bauge est façonnée sans coffrage.
Le soubassement maçonné composé de blocs de pierre assemblées au mortier de terre est appelé solin. Il protège la bauge des remontées d’eau du sous sol par capillarité et de l’eau de ruissellement.

grange en bauge du 17ème siècle – Melesse – Ille et Vilaine

Les murs en bauge sont épais, 50 à 80cm. La grande inertie thermique et la capacité de régulation de l’humidité de ces grands volumes de terre crue permettent un bon confort thermique.

– L’assemblage du bois dans les murs en terre


La mise en œuvre de la bauge nécessite d’être associée à des ouvrages en bois. Le maçon et le charpentier travaillent ensemble, on observe souvent des détails d’assemblages terre/bois de qualité.
Une frise en bois est utilisée pour répartir les charges ponctuelle de compression et ainsi d’éviter les fissures de la maçonnerie au droit des poutres ou des fermes.

– Les conduits de cheminée en terre crue

Le conduit de cheminée est directement façonné sur le manteau et les corbeaux. Il est adossé au pignon ou au mur de refend.
L’inertie thermique de la terre lui permet de stocker la chaleur et de la restituer lentement.

conduit de cheminée en terre crue

– Les ouvertures en double carré en bois

extrait de la revue annuelle de l’association Tiez Breiz

La double carrée en bois supporte les menuiseries, sert de linteau et permet de protéger de l’abrasion les angles saillants de la maçonnerie de terre. Le bois de chêne utilisé pour ces pièces est connu pour sa longévité.

double carrée en chêne

Les doubles carrés sont posées avant le mise en œuvre de la bauge et les levées successives viennent ensuite les enserrer et les maintenir.

– L’implantation de la maison est adaptée au climat et au paysage

On observe des implantations souvent judicieuses. La façade principale, plate et sans décroché est largement frappée par le soleil l’hiver, permettant ainsi au mur en terre de stocker la chaleur solaire.
Les pignons aveugles supportent les conduits de cheminées. La façade arrière au Nord comporte peu d’ouverture, elle est souvent couverte par un appentis la protégeant. Dans certaines maisons, les gerbières du grenier servaient à stocker la paille sur le plancher du dernier niveau. Cette disposition a pu permettre d’améliorer l’isolation thermique en partie haute.
La terre crue utilisée pour la construction est extraite à proximité du chantier. Le site d’extraction tire partie des possibilités locales en créant des chemins creux, une mare, en creusant une cour.

Enregistrer

mise en oeuvre enduit terre

Centre ancien de Rennes

La construction et l’entretien des immeubles anciens en pans de bois et torchis s’appuient sur l’utilisation de matériaux locaux mise en œuvre par des personnes aux savoir-faire de qualité. Utilisant au mieux la complémentarité de la terre crue, du bois et des fibres naturelles végétales, ces constructions démontrent des qualités très intéressantes d’un point de vue thermique, structurel et esthétique.

Loin de l’obsolescence programmée, les édifices bien entretenus offre une durabilité exceptionnelle et une beauté source de fierté.

Il s’agit de proposer la technique de remplissage en terre chanvre pour réparer respectueusement les bâtiments anciens tout en proposant une méthode de mise en œuvre contemporaine.

Dans mon Mémoire « l’utilisation du matériau terre pour l’entretien des immeubles à pans de bois de la ville de Rennes », réalisé pour le DSA Architecture en terre du CRAterre-ENSAG, vous trouverez la présentation de la technique de réparation en terre chanvre et son utilisation sur les chantiers de réhabilitation .

Fait de bois, de fibres végétales, de terre crue et de pierre, les qualités des édifices en torchis du centre ancien de Rennes sont des exemples pour l’éco-construction!

Vous pouvez télécharger gratuitement :Mémoire DSA Terre A LE PAIH Mémoire A LE PAIH

Enregistrer

Enregistrer

DSC01545

Conception d’une maison en torchis

Au bord de mer, dans la forêt tropicale atlantique, sur la côte de l’Etat de São Paulo au Brésil, cette maison s’intègre à son environnement en utilisant les matériaux naturels : les remplissage en terre crue, la structure en bois d’eucalyptus.

Ce projet a été réalisé à l’agence d’architecture d’Alain Briatte Mantchev.

Enregistrer

extrait du guide "prévention et lutte contre les mérules dans l'habitat" édité par l'ANAH.

Comprendre et éviter les dégats causés par les champignons et les mérules

Dans le langage courant, nous avons tendance à appeler mérule tous les champignons s’attaquant à nos habitats mais tous les champignons ne sont pas des mérules. Mérule est le nom d’un champignon du genre Serpula nommé Serpula lacrymans (1).

extrait du guide « prévention et lutte contre les mérules dans l’habitat » édité par l’ANAH.

Les mérules sont les champignons les plus dangereux car ils proviennent des endroits humides mais ne s’y cantonnent pas et utilisent leurs mycéliums pour transporter l’eau vers d’autres zones moins favorables et y proliférer.

Extrait du guide « Prévention et lutte contre les mérules dans l’habitat » édité par l’ANAH
Pourquoi la mérule et les champignons s’attaquent à nos habitats?

La dégradation des structures en bois par les champignons et les mérules intervient lorsque l’ambiance est humide et tempérée.

Les processus de dégradation dûs à la mérule et aux champignons ne sont pas des fatalités biologiques ou climatiques mais des processus liés à l’évolution des modes de vie et aux techniques de réhabilitation qui ont conduit à l’augmentation de l’humidité dans les logements sans amélioration suffisante de la ventilation. (2)

Depuis 1920 et le mouvement hygiéniste, l’envie (légitime) de confort et de propreté nous a poussé à installer des salles de bains et des toilettes dans des immeubles et des maisons qui jusqu’alors en étaient dépourvus.

A la recherche d’une ambiance confortable, nous avons doublé les murs et installé des fenêtres à double vitrage.

Nous avons donc contribué à beaucoup augmenter l’humidité et sa stagnation dans nos habitats.

Or la mérule et les champignons s’attaquent de préférence aux bois tendres dans les ambiances humides.

exemple dans une salle de bain : doublages cachant les dégâts et participant à la stagnation de l’humidité dans les murs
exemple dans cette même salle de bain : la stagnation d’humidité derrière la baignoire à permis au champignon d’attaquer la paroi en bois

 Que faire pour éviter et se protéger de la mérule et des champignons?

– éviter la stagnation d’humidité et la condensation dans les murs et les planchers

– installer une ventilation naturelle ou mécanique efficace et bien entretenue

Les détails techniques adaptés à votre cas sont à voir dans le guide Prévention et lutte contre les mérules dans l’habitat

 

Quels sont les traitements curatifs?

Les champignons sont présents à l’état latent. Ils se développent lorsque les conditions sont favorables.

Les injections de produits fongicides stoppent provisoirement le développement des champignons et des mérules.

Si la cause de l’excès d’humidité n’est pas traitée, les champignons feront leur (ré)apparition après quelques années.

 

L’utilisation de produits de traitement biocides présente des risques pour la santé des utilisateurs et des occupants des lieux traités.

 

Le traitement durable consiste à supprimer l’excès d’humidité et assainir la zone en retirant et brûlant les bois déjà attaqués.

Pour aller plus loin : télécharger gratuitement les documents sources de cet article :

(1) Wikipédia : Mérule pleureuse

 

 

(2) BONNETTI, HENNO, SALAGNAC, Problématique d’analyse générative des processus écologiques et socio-techniques : le développement du champignon de la mérule organisateur social de la dégradation des immeubles à structure bois, laboratoire de sociologie urbaine générative, CSTB, Avril 2007

 

(3) Prévention et lutte contre les mérules dans l’habitat, Ministère du logement, Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat ANAH, centre expérimental de recherches et d’études du bâtiment et des travaux publics CEBTP, Institut technologique FCBA, Décembre 2007.

Enregistrer