Archives du mot-clé maison

quenouilles stage Tiez Breiz

Stage technique terre en Bretagne

La terre crue est un matériau incontournable dans la bâti ancien en Bretagne. C’est un constituant des murs, des enduits ou encore du plancher. 

Je vous recommande les stages techniques pour la construction en terre crue de l’association Tiez Breiz :

  • Ouverture dans un mur en terre les 7 et 8 Avril 2017
  • Enduits terre les 24 et 25 Juin 2017

Pour plus d’infos, le programme complet de stages techniques est à consulter ici :

http://fr.calameo.com/read/0041108406363857f9952

 

construire en terre

quenouilles stage Tiez Breiz
plancher en quenouilles en cours de réalisation Stage Tiez Breiz 2015

 Pour les professionnels :

formation des professionnels du bâtiment

– Formations en maçonnerie restauration du patrimoine et éco construction : Eclics Eco construction locale et initiatives solidaires

Vous pouvez aussi prendre contact avec l’association nationale des professionnels de la terre crue dont le réseau dynamique de professionnels français pourra vous renseigner : http://www.asterre.org/formation

Utilisée comme liant, associé à des fibres végétales, la terre crue offre des qualités d’inertie et de régulation de l’humidité qui en font un matériau adapté à l’éco-restauration. Ce matériau extrait aux alentours du chantier est valorisé par les maçons dont le savoir faire est issu de la culture constructive locale.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

travaux terminé réhabilitation d'une maison en bauge

Longère en bauge

 

ouverture
ouverture en double carrée de chêne dans l’escalier
déco terre
aménagement d’une maison en bauge
grande ouverture
grande ouverture de l’ancienne porte de grange
bois terre crue
détail escalier contre l’enduit en terre
linteau bois
linteau en chêne dans le mur en bauge
passage
passage vers la maison existante
détail enduit terre
détail du chanfrein en enduit terre

détail ouverture en double carrée de chêne

travaux terminé réhabilitation d'une maison en baugeSur cette longère en bauge à Gevezé, l’enduit en ciment qui recouvrait la façade était fissuré et l’ancienne porte de grange était fermée.

Le projet a permis la mise en valeur de la façade par la lecture de la porte de grange, l’enduit perspirant à base de terre crue et de chaux a permis de redonner ses couleurs et textures initiales au bâtiment.

Un mur en bauge a été construit au Nord pour fermer la grange et permettre son aménagement dans le cadre d’un chantier participatif. Les murs périphériques intérieurs sont enduits de terre crue et fibres végétales.

Les travaux de maçonnerie terre ont été terminés à la fin de l’année 2014.

Les travaux de maçonnerie terre crue ont été réalisés par l’entreprise Artisan Terre Crue, Ghislain Maetz de St Germain sur Ille et la maîtrise d’œuvre par l’atelier alp, Amélie Le Paih de St Malo.

ravalement des façades d'une longère en terre

Projet Atelier alp

 

longère avant travaux

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

estension bois

Extension en ossature bois d’une maison à St Malo

intérieur
intérieur après travaux

Projet d’aménagement d’une maison des années 1970 avec la création d’un espace de vie ouvert sur le jardin au Sud Ouest.

après travaux
façade extérieur après travaux
après travaux
extérieur après travaux

 

Coupe
Coupe du projet
façade rue
façade rue du projet
projet
façade jardin du projet

 

avant travaux
maison avant travaux
avantr travaux
maison avant travaux

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

conduit de cheminée en terre crue

Les astuces de la maison en bauge bretonne

Ces éléments techniques issue de l’habitat vernaculaire breton sont source d’inspiration pour la construction bioclimatique contemporaine locale.

– La maçonnerie en terre crue


La maçonnerie en bauge est structurelle : elle supporte les charges des planchers et de la toiture. La mise en œuvre est simple, la bauge est façonnée sans coffrage.
Le soubassement maçonné composé de blocs de pierre assemblées au mortier de terre est appelé solin. Il protège la bauge des remontées d’eau du sous sol par capillarité et de l’eau de ruissellement.

grange en bauge du 17ème siècle – Melesse – Ille et Vilaine

Les murs en bauge sont épais, 50 à 80cm. La grande inertie thermique et la capacité de régulation de l’humidité de ces grands volumes de terre crue permettent un bon confort thermique.

– L’assemblage du bois dans les murs en terre


La mise en œuvre de la bauge nécessite d’être associée à des ouvrages en bois. Le maçon et le charpentier travaillent ensemble, on observe souvent des détails d’assemblages terre/bois de qualité.
Une frise en bois est utilisée pour répartir les charges ponctuelle de compression et ainsi d’éviter les fissures de la maçonnerie au droit des poutres ou des fermes.

– Les conduits de cheminée en terre crue

Le conduit de cheminée est directement façonné sur le manteau et les corbeaux. Il est adossé au pignon ou au mur de refend.
L’inertie thermique de la terre lui permet de stocker la chaleur et de la restituer lentement.

conduit de cheminée en terre crue

– Les ouvertures en double carré en bois

extrait de la revue annuelle de l’association Tiez Breiz

La double carrée en bois supporte les menuiseries, sert de linteau et permet de protéger de l’abrasion les angles saillants de la maçonnerie de terre. Le bois de chêne utilisé pour ces pièces est connu pour sa longévité.

double carrée en chêne

Les doubles carrés sont posées avant le mise en œuvre de la bauge et les levées successives viennent ensuite les enserrer et les maintenir.

– L’implantation de la maison est adaptée au climat et au paysage

On observe des implantations souvent judicieuses. La façade principale, plate et sans décroché est largement frappée par le soleil l’hiver, permettant ainsi au mur en terre de stocker la chaleur solaire.
Les pignons aveugles supportent les conduits de cheminées. La façade arrière au Nord comporte peu d’ouverture, elle est souvent couverte par un appentis la protégeant. Dans certaines maisons, les gerbières du grenier servaient à stocker la paille sur le plancher du dernier niveau. Cette disposition a pu permettre d’améliorer l’isolation thermique en partie haute.
La terre crue utilisée pour la construction est extraite à proximité du chantier. Le site d’extraction tire partie des possibilités locales en créant des chemins creux, une mare, en creusant une cour.

Enregistrer

DSC01545

Conception d’une maison en torchis

Au bord de mer, dans la forêt tropicale atlantique, sur la côte de l’Etat de São Paulo au Brésil, cette maison s’intègre à son environnement en utilisant les matériaux naturels : les remplissage en terre crue, la structure en bois d’eucalyptus.

Ce projet a été réalisé à l’agence d’architecture d’Alain Briatte Mantchev.

Enregistrer